NEWSLETTER

Mimoun et Zatopek


Écrit et mis en scène par Vincent Farasse

Du 17 janvier 2019 au 18 janvier 2019

Centre Marius Staquet, Mouscron [B]

• jeudi à 19h30
• vendredi à 20h30

Réserver / s'abonner

 

Production : Cie Azdak (Lille)
Coproduction : Le NEST - CDN de Thionville, Collectif Les 3 Mulets (Metz), Plateau 31 (Gentilly)
En compagnonnage avec : La Virgule (Mouscron-Tourcoing)
Avec le soutien de : DRAC Hauts-de-France, DRAC Grand-Est, Région Grand-Est
Avec : Ali Esmili
Scénographie : Jean-Gilbert Capietto
Lumières : Nathalie Perrier
Durée du spectacle : 1h25 sans entracte environ
Jeudi 17 janvier, rencontre avec l’équipe artistique à la fin de la représentation


Pour ce dernier opus présenté dans le cadre du compagnonnage qui le lie à La Virgule depuis quatre saisons, Vincent Farasse a écrit un seul en scène pour Ali Esmili, brillant comédien découvert dans Métropole.

Milieu des années 70. Suite à une menace de suppression de postes, Karim, ouvrier mécanicien, occupe son usine. C’est la nuit. Il repense à sa première action militante. C’était l’année 47. L’année de ses quinze ans. L’année où, arrivé en France, il trouvait un travail dans les usines Renault, à Boulogne-Billancourt, et dormait dans les baraquements de Saint-Denis. L’année de la grande grève. L’année où Mimoun devint champion de France des 5 et 10000 mètres. L’année où Joseph l’inscrivit à la course junior du cross de L’Humanité. L’année où il rencontra Angèle. L’année où Jules Moch, ministre SFIO, fit tirer sur les mineurs. L’année où Zatopek gagna sa première course internationale aux jeux interalliés de Berlin, avalant 5000 mètres en 14 minutes 31. Les souvenirs se mélangent, les époques aussi, entre stades et usines, entre courses et luttes, entre reconstruction de l’après-guerre et essoufflement du modèle communiste. Entre Mimoun et Zapotek.