NEWSLETTER

L’ÉLOGE DE LA FOLIE


D’Érasme

Adaptation, jeu et mise en scène de Jean-Marc Chotteau

Les 19 et 20 mars 2008
au Théâtre Municipal de Tourcoing, (F)

Spectacle à l’abonnement


> Retour aux autres spectacles de la saison


 

Production : La Virgule / Cie Jean-Marc Chotteau
.
Régie générale : Sébastien Meerpoel
Costume : Sophie Selosse
.
Durée du spectacle : 1h25 sans entracte


Phototèque


Après avoir été joué plus de deux cents fois en France, en Belgique, en Allemagne, en Roumanie, La Virgule reprend ce spectacle fétiche de son répertoire pour deux représentations exceptionnelles à l’occasion du 25ème anniversaire de la Compagnie Jean-Marc Chotteau.
Érasme fait parler Dame Folie que Chotteau interprète lui-même en travesti, pour faire la subversive revue de toutes les folies des hommes.
Un spectacle drôle et poignant à la fois, un extraordinaire numéro d’acteur, une mise en scène d’une grande pertinence pour un texte écrit il y a quatre cents ans et qui demeure, sans aucune modification, d’une incroyable et très féroce actualité.



La presse en parle

Il faut bien commencer par s’envoyer des fleurs si l’on veut en recevoir !
Érasme, Éloge de la Folie, chapitre XXII

Une mise en scène pleine d’esprit et d’énergie contagieuse, un texte d’une modernité déconcertante...
M. S., Frankfurter Allgemeine Zeitung (Allemagne)

Un spectacle réussi... Par la force de son jeu, Jean-Marc Chotteau dans ce remarquable « one man show » tient le spectacle à bout de bras, quant au choix du personnage travesti, il semble indiscutablement juste.... Madame Folie est la personnification de tous les doutes, de toutes les révoltes, de toutes les questions que l’homme se pose sur son propre destin dans un monde rongé par l’obscurantisme... Un grain de folie contagieux !
M. B. Adevarul de Cluj (Roumanie)

Le bonheur d’être fou...
G. T., Frankfurter Rundschau (Allemagne)

Un bonheur de théâtre et une véritable performance d’acteur. Le tout est une réussite.
S. B., La Voix du Nord

Une folie contagieuse. Une leçon de philosophie assénée avec jubilation par un réjouissant histrion dont le redoutable discours arrache les masques factices des bien-pensants.
P. B., La Gazette

A voir absolument.
O. B., Trait d’Union

Jean-Marc Chotteau réussit un triple exploit à travers cet Éloge de la Folie  : l’adaptation, la mise en scène et l’interprétation d’une dissertation philosophique, pur produit de la Renaissance et de l’humanisme le plus éclairé.
C. V., L’Olivié

Commencé de façon plaisante, drôle, le récit de plus en plus se précise, s’étend, pour aboutir à une vraie personnification de la Folie, de la déraison, et de son apport positif.. Car cette folie est tout en dénonciations des méfaits d’une certaine sagesse... Un texte de valeur, et une performance d’acteur réglée au centimètre.
Z. M., La Marseillaise

Par delà le texte et l’adaptation impeccable, Chotteau réussit un véritable tour de force scénique, en imposant d’emblée son personnage aux publics, le vrai dans la salle et l’imaginaire dans le texte.
L. R., Var-Matin

S’il n’y avait qu’une pièce à voir cette année, ce serait celle-ci.
Ch. D., Le Courrier Picard