Centre Transfrontalier de Création Théâtrale Tourcoing/Mouscron, dir. Jean-Marc Chotteau
     
 
 
 
 
 
 
 

L'Eloge de la paresse


Ecrit et mis en scène par Jean-Marc Chotteau


Avec la collaboration de Maud Piontek
Avec les comédiens, chanteurs et musiciens : Frédéric Barbe,
Angélique Catel, Christophe Delahousse, Laurence Flahault, Eric Leblanc, Maxime Mende Sébastien Meerpoel, Laurence Salembier, Belinda Tesse, Dominique Thomas
Lumières et Régie générale: Sébastien Meerpoel Alexandre Roubinowitz

 
 

> Extraits du spectacle
> Photothèque

 

Pour faire l’Eloge de la Paresse, Jean-Marc Chotteau écrit la fable d’une troupe de saltimbanques se rebellant contre le travail imposé par un metteur en scène aux allures de dictateur… Ce dernier, silhouette parodique du théâtre de la contrainte (il parle en alexandrins !), les force à jouer un Eloge du travail aussi didactique que désuet : après trois scènes toutes plus ridicules les unes que les autres (un « Hymne au travail » à l’aspect militaire suivi d’une pièce poussiéreuse de la Révolution glorifiant le vaillant artisan contre l’inutile oisif, et d’un traité d’hygiène dénonçant le péché capital de paresse), les artistes font sédition et tentent d’emmener les spectateurs et leur patron dans le camp qu’ils ont choisi : celui de la paresse. Les acteurs descendent ainsi de leur haute scène de théâtre pour se mêler aux spectateurs oisifs installés le long de la piste de la bourloire…

 
haut de page