NEWSLETTER

CONSTELLATIONS


De Nick Payne
Mise en scène d’Arnaud Anckaert

Avec : Noémie Gantier et Maxence Vandevelde

Du jeudi 13 au samedi 29 mars 2014
au Salon de Théâtre, Tourcoing [F]

Spectacle à l’abonnement


> Retour aux autres spectacles de la saison


 
 

Production : Théâtre du Prisme (Villeneuve d’Ascq)
Coproduction : La Comédie de Béthune, Centre Dramatique National Nord - Pas de Calais
Coréalisation : La Virgule (Mouscron-Tourcoing)
Avec le soutien du Vivat d’Armentières, scène conventionnée théâtre et danse, et du Théâtre du Nord - Centre Dramatique National Lille-Tourcoing
Traduction : Séverine Magois

Scénographie : Arnaud Anckaert en collaboration avec Olivier Floury et Alex Herman
Assistanat à la mise en scène : Anna Dewaele
Créations lumières : Martin Hennart
Création musique : Benjamin Collier
Collaboration costumes : Alexandra Charles assistée de Cécile Pineau
Régie générale : Olivier Floury
Construction : Alex Herman
Décoration : Frédérique Bertrand et Jean-Luc Caramelle
Traductrice répétitrice en langue des signes : Agathe L’Huiller
Codirection théâtre du Prisme : Capucine Lange
Assistanat de production : Mathilde Bouvier

Ce texte a reçu l’Aide à la création du Centre National du Théâtre
Nick Payne est représenté dans les pays de langue française par l’Agence MCR (Marie-Cécile Renaud), Paris, en accord avec Curtis Group Limited, London
La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes-interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Durée du spectacle : 1h25 sans entracte


Phototèque


La Virgule et le Théâtre du Prisme entament en 2014 un compagnonnage qui durera deux ans. Arnaud Anckaert (Les Chaises, Orphelins) crée, pour la première fois en français, une pièce contemporaine de Nick Payne qui connaît actuellement un succès phénoménal à Londres. Pièce élégante, ludique et profondément touchante, Constellations mêle le quotidien et l’immatériel, le factuel et l’imaginaire. Proposant les variations possibles d’une rencontre entre un homme et une femme, Nick Payne postule que chaque événement pourrait n’être que le premier maillon d’une chaîne de conséquences infinies.

Une histoire d’amour. Plusieurs possibilités. Dans Constellations, Nick Payne, jeune auteur britannique né en 1984, postule l’existence parallèle de multiples univers. Quand Roland et Marianne se rencontrent à un barbecue, tout peut alors arriver entre cet apiculteur et cette physicienne... Il suffit d’une légère variation dans une réplique ou une intonation pour que la situation prenne une tournure totalement différente… Ainsi quand, dans un univers, Roland se laisse totalement séduire, dans un autre les deux personnages n’osent pas s’embrasser. Sur ce principe de variations permanentes propice à une inventivité jubilatoire, la pièce interroge avec finesse le libre arbitre et la relation à la vie, au couple et à l’amour. L’auteur, à la manière d’un scientifique qui pose des hypothèses, invite les spectateurs à imaginer toutes les évolutions possibles d’une rencontre. Un procédé qui éveille l’imaginaire en nourrissant une forme de suspense original et stimule l’intelligence en questionnant les grands thèmes : l’amour, l’infidélité, le temps, la maladie, la mort... sans oublier, bien sûr, la physique quantique et les abeilles. Récompensée par le prestigieux Harold Pinter Award, et couronnée meilleure pièce de l’année par le London Evening Standard, Constellations, traduite ici pour la première fois en France, a connu un véritable succès public et critique en Angleterre. S’appuyant sur un jeu d’acteurs précis et une scénographie sobre, Arnaud Anckaert souhaite faire entendre la force et la singularité de ce texte. Un spectacle à la fois léger et grave, qui fait résonner le mystère de l’univers...

Après un cursus à la Central School of Speech and Drama et à l’Université de York, Nick Payne suit le Young Writers Programme du Royal Court. En 2009, il remporte le prix George Devine pour sa première pièce If there is I haven’t found it yet, créée au Bush Theatre dans une mise en scène de Josie Rourke. Il fait ses premiers pas au Royal Court en 2010 avec sa comédie Wanderlust. En 2011, la compagnie Paines Plough lui passe commande d’une pièce, One day when we were young, créée à Londres avant de tourner en régions. Constellations est créée en janvier 2012 au Royal Court dans une mise en scène de Michael Longhurst qui dirige Rafe Spall et Sally Hawkins. En novembre 2012, elle est couronnée meilleure pièce de l’année par le London Evening Standard. Le spectacle, encensé par la critique, est repris pendant plusieurs mois dans le West End. Le Donmar Warehouse et le Royal Court viennent chacun de commander à Nick Payne une nouvelle pièce, tandis qu’il écrit actuellement à la demande du Manhattan Theatre Club (New York) et de la Fondation Alfred P. Sloan, une pièce sur le physicien et mathématicien Paul Dirac, prix Nobel de physique en 1933. Constellations sera également prochainement créée en Allemagne, au Danemark et en Australie.


Arnaud Anckaert

Arnaud Anckaert se forme à l’école Lassaad à Bruxelles et intègre en 2005 l’Unité Nomade de Formation à la mise en scène du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il a travaillé avec Mathias Langhoff, Jean-Pierre Vincent, Bernard Chartreux, Kama Ginkas et Armand Gatti. Il a mis en scène entre autres Disco Pigs d’Enda Walsh, Pulsion de Franz-Xaver Kroetz, Les Chaises de Ionesco, La Ménagerie d’après Tennessee Williams, Ma/Ma, Appris par corps, Orphelins de Dennis Kelly, ainsi que Soeur de écrite par la Néerlandaise Lot Vekemans.


Depuis 1999 Arnaud Anckaert et Capucine Lange dirigent ensemble le Théâtre du Prisme, compagnie implantée à Villeneuve d’Ascq et dans la région Nord - Pas de Calais. Avec la première création française d’Orphelins de Dennis Kelly et, ici, celle de Constellations de Nick Payne, ils réaffirment un intérêt particulier pour les écritures d’aujourd’hui, en prise directe avec le monde actuel. Prise Directe tel est justement le nom du festival de lectures de théâtre contemporain qu’ils ont créé en février 2013 sur cinq lieux de la métropole lilloise. Depuis janvier 2014, la compagnie est associée pour quatre années à la Comédie de Béthune, Centre Dramatique National Nord - Pas de Calais.

Le Théâtre du Prisme est conventionné à l’aide aux activités de la compagnie par la DRAC Nord - Pas de Calais - Ministère de la Culture et de la Communication, soutenu pour ses activités par la Région Nord - Pas de Calais, par le Département du Pas de Calais et par la ville de Villeneuve d’Ascq


« Certainement le meilleur spectacle de l’année sur West-End. » Time Out
« Constellations semble envoyé par les cieux. » Evening Standard